La figure de la sorcière est devenue, après la publication du livre de l’historien Jules Michelet La sorcière (1862) l’un des grands mythes associés au Moyen Âge. Il suffit pour cela de regarder le premier long-métrage de Walt Disney, Blanche-Neige et les Sept Nains (1937). Pourtant, c’est à partir de la fin du XVe siècle, et surtout aux XVIe et XVIIIe siècles que commencent les grands procès de sorcelleries. Fréquence Médiévale a donc décidé de s’intéresser aux jeteuses de sorts dans le cinéma et la bande dessinée à travers quelques œuvres pour mieux comprendre les ressorts du mythe, en quatre articles disponibles dès aujourd’hui en téléchargement libre et gratuit :

  • Le moine et la sorcière, irréel réalisme, consacré au film Le Moine et la Sorcière (1987) avec Techky Karyo, Christine Boisson, Jean Carmet qui décrit les enquêtes d’un moine dominicain dans un village du XIIIe siècle. Article à lire ici.
  • Belladonna. Michelet au Mont Fuji. Retour sur un OVNI cinématographique, Belladonna (1973), un dessin animé japonais qui propose une adaptation de La sorcière de Jules Michelet et qui brode une mythologie féministe autour des jeteuses de sorts médiévales. Article à lire ici.
  • Jeanne Dark. Celle qui porte la lumière… consacré à la bande dessinée Moi, Jeanne d’Arc (2012) conçue par Valérie Mangin au scénario et Jeanne Puchol au dessin et qui part de l’hypothèse que Jeanne d’Arc était vraiment une sorcière. Article à lire ici.
  • Ajoutons enfin l’interview du médiéviste Jean-Claude Schmitt dont le livre Le saint lévrier (1979) a servi de base au film Le moine et la sorcière. Article à lire ici.
Jeanne_Dark_BD

Pour en savoir plus sur les sorcières au Moyen Âge et à l’époque moderne, nous vous recommandons le livre de Ludovic Viallet, Sorcières ! la Grande chasse, Armand Colin, 2013.
Bonne lecture

William Blanc