Fréquence médiévale part sur les traces de l’Empire mongol et des voyageurs occidentaux qui l’ont côtoyé. Marco Polo, le plus connu d’entre eux, éclipse tellement les autres qu’on oublie qu’il a été précédé par plusieurs grands voyageurs. Parmi eux, Jean de Plancarpin, un franciscain, véritable mélange entre Guillaume de Baskerville et de James Bond, qui est allé au cœur de l’Empire mongol et qui nous a laissé de son voyage une longue chronique publiée aujourd’hui par les éditions Anacharsis. Pour en savoir plus sur ce personnage haut en couleur, nous avons le plaisir de recevoir Thomas Tanase, ancien membre de l’École française de Rome, qui a rédigé une longue et instructive introduction au texte de Jean de Plancarpin.
Bonne écoute.

Et merci pour la technique à Exomène, le grand khan des platines.

mongol

William Blanc