La légende des rois mages a pris une importance particulière au Moyen âge, où la rare allusion biblique (seulement dans l’Évangile de Matthieu, chapitre 2) est étoffée pour des raisons religieuses, mais aussi, et notamment, politiques. Car les rois mages deviennent vite un outil de communication pour les empereurs, les papes et les rois, notamment dans le cadre du conflit lié à la réforme grégorienne. C’est au Moyen âge que les mages sont transformés en « rois » et prennent peu à peu leur nombre (trois) et leur dénomination définitive (Melchior, Gaspard, et Balthazar). Pour en parler, nous avons eu le plaisir de recevoir Doina Elena Craciun, qui vient de soutenir une thèse consacrée aux usages politiques de l’image des rois mages au Moyen âge.
Bonne écoute.

Merci à Exomène, le roi mage des MP3, pour le montage.

William Blanc