Quand et pourquoi la papauté s’est-elle installée en Avignon ? La venue de la cour pontificale sur les terres provençales n’allait, en 1309, pas de soi. Elle était à l’origine très provisoire et liée aux démêlés de Clément V avec Philippe le Bel (rappelez-vous, nous en avons parlé ici) et à l’affaire du procès de templiers.
Le séjour avignonnais éphémère, devenu quasi-permanent, aura de lourdes conséquences pour la Chrétienté. C’est à Avignon que l’État pontifical s’affirme, à travers notamment la construction du gigantesque palais des papes qui abritent une vaste administration, notamment fiscale, et une cour fastueuse. Et puis, lors du Grand Schisme (1378-1417), la Chrétienté se divise en deux, entre Rome et Avignon (puis en trois), ce qui provoque une grave crise des consciences.
Pour en savoir plus, nous avons de nouveau invité Julien Théry-Astruc, professeur d’histoire médiévale à l’université Lyon II Louis Lumière.
Bonne écoute.

Et, pour compléter notre émission, un peu de lecture : Guillemain, B. (1962). La cour pontificale d’Avignon (1309-1376) : étude d’une société, Paris : École française de Rome.
Merci à Exomène, l’antipape des platines, pour le montage.

Le Palais des papes d'Avignon
Le Palais des papes d’Avignon
palais_papes_avignon

William Blanc