Pour cette émission, nous allons évoquer l’un des personnages les plus troubles du Moyen âge, Gilles de Rais. Compagnon de Jeanne d’Arc, il a aussi été accusé d’une série d’assassinats d’enfants au milieu du XVe siècle. Jugé puis exécuté, ses exactions auraient été à l’origine de la légende de Barbe Bleue. Mais était-il un serial killer, au sens contemporain du terme ? Était-il coupable ou innocent ? Pour répondre à cette question, nous avons eu le plaisir de recevoir l’historien Julien Théry-Astruc (qui était déjà venu à notre micro pour parler par exemple de Philippe le Bel) qui a écrit un article sur Gilles de Rais (dont nous empruntons le titre) par le magazine Histoire et Civilisations.
Bonne écoute :

Merci à Exomène pour le montage.

Pour en savoir plus :

Procès de Gilles de Rais
Miniature représentant le procès de Gilles de Rais. Dans le coin inférieur gauche : armes de Jean Bouhier, président à mortier au parlement de Dijon (d’azur au chevron d’or, accompagné en chef de deux croissants d’argent, et en pointe d’une tête de bœuf d’or). Manuscrit à peinture, Bibliothèque nationale de France (BnF), XVIIe siècle.

William Blanc