Catégorie : Fréquence médiévale

Fréquence Médiévale : l’Europe seigneuriale (888-1215)

L’Europe, entre les IXe et XIIIe siècles, connaît d’importants bouleversements. Fin de l’empire carolingien et renouveau de l’idée impériale dans l’aire germanique, affirmation de la papauté, de l’Église, et surtout…

Reconstitution d’un château à motte de la seconde moitié du XIe siècle à Saint-Sylvain d’Anjou

L’Europe, entre les IXe et XIIIe siècles, connaît d’importants bouleversements. Fin de l’empire carolingien et renouveau de l’idée impériale dans l’aire germanique, affirmation de la papauté, de l’Église, et surtout changements économiques et sociaux importants avec l’apparition de société seigneuriale. Pour y voir plus clair, Fréquence Médiévale à décidé d’inviter Laurent Jégou et Didier Panfili, tous deux maîtres de conférences en histoire médiévale et auteurs de L’Europe seigneuriale, 888-1215, excellente synthèse facile d’accès.
Bonne écoute

Merci à Exomène, le seigneur de la technique.

William Blanc

AtHistEur900
L’Europe en 900, avec en son centre l’Empire carolingien qui se scinde alors en plusieurs entités.
AtHistEur1180
L’Europe seigneuriale en 1180, avec l’affirmation progressive des États monarchiques.
Aucun commentaire sur Fréquence Médiévale : l’Europe seigneuriale (888-1215)

Fréquence médiévale : les hérauts d’armes au Moyen Âge

Pour sa centième émission (eh oui, déjà !), Fréquence médiévale s’intéresse aux hérauts d’armes, personnages que l’on aperçoit souvent dans les films sans vraiment les connaître. Pour découvrir ces hommes…

Pour sa centième émission (eh oui, déjà !), Fréquence médiévale s’intéresse aux hérauts d’armes, personnages que l’on aperçoit souvent dans les films sans vraiment les connaître. Pour découvrir ces hommes cruciaux au bon fonctionnement de la société féodale, à la fois impresario, agents secrets et diplomates, nous avons le plaisir de recevoir Georges-Xavier Blary qui, depuis plus de quatre ans, monte patiemment les émissions de Fréquence médiévale sous le nom d’Exomene. Il a consacré voilà quelques années un mémoire aux hérauts d’armes soutenu à l’université de Lille 3 (« Une figure de l’autorité. L’officier d’armes à la cour de Bourgogne (1404-1467). ») que vous pouvez lire en cliquant ici.
Bonne écoute :

Référence de l’image : René I d’Anjou, Traité de la forme et devis comme on peut faire les tournois, BNF Fr. 2695, XVe siècle (vers 1462-1465).
que vous pouvez voir en intégralité ici sur le site de Gallica.

Merci à Exomène pour le montage et l’intervention.

Merci aussi à toutes celles et ceux, historien-ne-s, archéologues, spécialistes de littératures, auteur-e-s, reconstituteurs et reconstitutrices, qui sont venu-e-s parler au micro de Fréquence médiévale.

Merci aussi à vous, toutes et tous, qui nous suivent et nous écoutent. Et rendez-vous très bientôt pour la 200e !

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : les hérauts d’armes au Moyen Âge

Fréquence médiévale : Robin des Bois

Robin des Bois. Voilà un personnage que nous connaissons toutes et tous grâce aux multiples adaptations de ses exploits pour le grand écran, çà commencer par le très grand film…

Errol Flynn dans "Les aventures de Robin des Bois" (1938)
Errol Flynn dans Les aventures de Robin des Bois (1938)

Robin des Bois. Voilà un personnage que nous connaissons toutes et tous grâce aux multiples adaptations de ses exploits pour le grand écran, çà commencer par le très grand film de Michael Curtiz en 1938 avec Errol Flynn. Mais le bandit qui prend aux riches pour donner au pauvre a-t-il vécu au temps des premiers Plantagenêt ? A-t-il vraiment combattu le prince Jean ?
Pour en savoir plus, nous avons eu l’immense plaisir d’interviewer l’historien Jacques Rossiaud. Nous l’avons retrouvé dans la forêt de Sherwood, où il nous a entrainés à la découverte des premières mentions du mythe de Robin et des différentes versions de sa légende au Moyen âge.
Bonne écoute :

Merci, pour le montage, à Exomène, le frère Tuck des mp3 (et de la bière trappiste).
Et, pour en savoir plus sur les représentations de Robin des Bois au cinéma, vous pouvez également regarder cette vidéo sur notre chaîne YouTube, diffusée à l’origine sur France 5.

N’hésitez pas à écouter l’excellente émission « On révise nos classique » diffusée sur Radio Campus Paris, qui a consacré un de ses épisodes à une analyse du film de Michael Curtiz.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : Robin des Bois

Fréquence Antiquité : les légions romaines

Fréquence médiévale quitte le temps d’une émission le Moyen âge pour s’aventurer dans l’Antiquité et parler des légions romaines et de l’organisation militaire de l’Empire romain. Pour découvrir ce vaste,…

Fréquence médiévale quitte le temps d’une émission le Moyen âge pour s’aventurer dans l’Antiquité et parler des légions romaines et de l’organisation militaire de l’Empire romain. Pour découvrir ce vaste, très vaste sujet, nous avons invité à notre micro Yann Pedron Flores qui a consacré un mémoire aux armées impériale au IIIe siècle de notre ère.
Bonne écoute :

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire le livre de Pierre Cosme, L’armée romaine. VIIIe s. av. J.-C.-Ve s. ap. J.-C., Armand Colin, 2012.
Vous pouvez également aller sur le site de la troupe de reconstituteurs de la Légion VIII Augusta qui se spécialisent dans l’histoire des légions romaines.

Merci à Exomène, le centurion des platines, pour le montage.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence Antiquité : les légions romaines

Fréquence médiévale : histoire des femmes au Moyen Âge

Après avoir consacré des émissions à Marie de France, Mahaut d’Artois ou Christine de Pizan, Fréquence médiévale s’intéresse cette fois plus largement à la condition des femmes durant le Moyen…

Sculpture d'Ute de Naumbourg, cathédrale de Naumbourg (détail), XIIIe siècle. Source : Wikipedia Commons.
Sculpture d’Ute de Naumbourg, cathédrale de Naumbourg (détail), XIIIe siècle. Source : Wikipedia Commons.

Après avoir consacré des émissions à Marie de France, Mahaut d’Artois ou Christine de Pizan, Fréquence médiévale s’intéresse cette fois plus largement à la condition des femmes durant le Moyen âge occidental en compagnie de Didier Lett, professeur d’histoire médiévale à l’université Paris 7, auteur de Hommes et Femmes au Moyen âge, Armand Colin, 2013 et Julie Pilorget, docteure en histoire à l’université Paris 4.

Bonne écoute :

Merci à Exomène pour la technique et montage de l’émission.

William Blanc

4 commentaires sur Fréquence médiévale : histoire des femmes au Moyen Âge

Fréquence médiévale : Château-Thierry au Moyen Âge

Fréquence médiévale part à la découverte de la forteresse médiévale de Château-Thierry (Aisne) en compagnie de Sébastien Ziegler, responsable du service du Patrimoine et de l’unité d’archéologie de la commune….

Fréquence médiévale part à la découverte de la forteresse médiévale de Château-Thierry (Aisne) en compagnie de Sébastien Ziegler, responsable du service du Patrimoine et de l’unité d’archéologie de la commune. Il nous présente l’histoire médiévale de cette ville et le travail des archéologues pour mettre en valeur son exceptionnel patrimoine féodal qui comprend notamment les vestiges des plus grandes cuisines médiévales d’Europe !
Bonne écoute :

Merci à Exomène pour le montage.
Merci à Marjolaine pour la mise en relation et l’accueil.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : Château-Thierry au Moyen Âge

Fréquence médiévale : le théâtre au Moyen âge

Nous connaissons beaucoup le théâtre classique des Molière, Racine et autre Corneille. Mais le théâtre en Europe du Nord est riche d’une histoire dont on aperçoit le première trace dès…

IMAGE 1 – "Lucifer convoque ses diables", Eustache Marcadet, Mystère de la Passion, vers 1480. Cette illustration permet aux concepteurs des mystères de mettre en scène le jeu des acteurs qui joueront les diables.
IMAGE 1 – « Lucifer convoque ses diables », Eustache Marcadet, Mystère de la Passion, vers 1480. Cette illustration permet aux concepteurs des mystères de mettre en scène le jeu des acteurs qui joueront les diables.

Nous connaissons beaucoup le théâtre classique des Molière, Racine et autre Corneille. Mais le théâtre en Europe du Nord est riche d’une histoire dont on aperçoit le première trace dès le Moyen âge classique. Au XVe siècle et sans doute avant, on trouve ainsi des professionnels – comme la confrérie de la Passion à Paris – organisant des spectacles gigantesques et foisonnants, les mystères, dont la taille et la durée – certains mystères durent quatre jours ! – n’ont rien à envier, avec leurs effets spéciaux (IMAGE 2), aux grandes productions modernes de Broadway. Pour découvrir ce patrimoine littéraire aujourd’hui oublié, Fréquence Médiévale a le plaisir de recevoir Darwin Smith, directeur de recherche au CNRS-LAMOP, coauteur avec Gabriella Parussa et Olivier Halévy de l’anthologie Le théâtre français du Moyen Âge et de la Renaissance (L’Avant-scène, 2014). Bonne écoute :

Et maintenant, quelques images :

MAGE 2 – « Mécanisme d’une sorcière mobile qui crache du feu par la bouche et les oreilles », Gionvanni de Fontana, Livre des machines, v. 1420. Ce type de machinerie complexe était employé comme « effets spéciaux » dans le théâtre médiéval. Georges Lucas peut aller se rhabiller !
IMAGE 3 – Les didascalies dans le Mystère de la Passion joué à Mons en 1501 avec les instructions pour les acteurs à gauche (et leurs lignes à droite).

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur cette page qui propose une bibliographie complète consacrée au théâtre médiéval français.

Merci, pour le montage, à Exomène, dont les compétences techniques ne sont pas de la farce !

William Blanc

le-theatre-francais-du-moyen-age-et-de-la-renaissance_avant-scene-theatre

Finissons par une annonce. Darwin Smith fait en effet partie du projet La Passion de Valenciennes 1547 3D, un film expérimental qui propose un extrait de la plus célèbre des grandes Passions de la fin du Moyen Age en France. L’extrait – l’épisode de la Samaritaine, suivi d’une diablerie et d’un miracle – a été filmé en studio sur fond vert puis incrusté dans un décor numérique en 3D reconstitué à partir des peintures des manuscrits disponibles sur le site de la Bibliothèque nationale de France-Gallica.

Le film a été réalisé à l’occasion de l’exposition « Pathelin, Cléopâtre, Arlequin », au Musée national de la Renaissance d’Écouen. Le projet a été porté par l’Université de Toulon (laboratoire Babel et Télomédia) et a bénéficié du soutien des laboratoires Clesthia (Université de Paris 3-Sorbonne-nouvelle) et LaMOP (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS). Il a en outre bénéficié du soutien du Musée national de la Renaissance et de l’Association des amis du Musée national de la Renaissance ainsi que de la TGIR Huma-Num.

Valenciennes 1547 3D est une nouvelle étape d’un travail initié 1998 par Darwin Smith avec la création au LaMOP du Groupe d’étude sur le théâtre médiéval et qui avait abouti en 2014 à la publication du Théâtre français du Moyen Age et de la Renaissance : histoire, textes, mises en scène (D. Smith, G. Parussa, O. Halévy dir., Editions L’avant-scène théâtre 2014).

Pour en savoir plus, rendez-vous jeudi 28 février 2019 :

Passion de Valenciennes 1547 3D
projection-débat jeudi 28 février 18h45

Institut d’études théâtrales
Université Paris 3 Sorbonne-nouvelle, Centre Censier
13 rue de Santeuil Paris 75005
salle D3

Modérateur Pierre Letessier (directeur de l’Institut d’études théâtrales)
Xavier Leroux (réalisation, mise en scène) – Darwin Smith (co-concepteur) Charles Di Meglio (comédien, assistant de mise en scène et costumiste) Mathieu Beaud (site d’accompagnement du film)
Discutants William Blanc (historien, animateur du podcast Fréquence médiévale), Gabriella Parussa (linguiste).


2 commentaires sur Fréquence médiévale : le théâtre au Moyen âge

Fréquence médiévale : Al-Andalus ou l’Andalousie musulmane au Moyen Âge

L’histoire d’Al-Andalus, la région de la péninsule ibérique sous domination des dynasties islamiques, est l’objet aujourd’hui de nombreux fantasmes. Le premier voudrait que l’occupation musulmane se soit accompagnée de violences…

La mosquée-cathédrale de Cordoue (VIIIe-Xe siècles)
La mosquée-cathédrale de Cordoue (VIIIe-Xe siècles)

L’histoire d’Al-Andalus, la région de la péninsule ibérique sous domination des dynasties islamiques, est l’objet aujourd’hui de nombreux fantasmes. Le premier voudrait que l’occupation musulmane se soit accompagnée de violences permanentes et de conversions forcées. Mais il existe aussi une autre légende, qui affirme qu’Al-Andalus ait été une terre de tolérance entre les trois grandes religions (Islam, Judaïsme, Chrétienté latine). Ce mythe, apparu au XVIIIe et surtout au XIXe siècle, est encore largement diffusé aujourd’hui dans les milieux progressistes. Pour en savoir plus et découvrir, derrière les images d’Épinal, les réalités multiples et complexes des sept siècles et demi de présence musulmane dans la Péninsule ibérique, Fréquence médiévale a eu le plaisir de recevoir à son micro l’historienne Emmanuelle Tixier du Mesnil.
Bonne écoute :

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’excellent article d’Emmanuelle Tixier du Mesnil, « La fitna andalouse du XIe siècle », Médiévales, 60, printemps 2011.
Merci à Exomène, le sultan du swing (et des platines).

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : Al-Andalus ou l’Andalousie musulmane au Moyen Âge

Fréquence médiévale : reconstituer les drakkars

Lors de la dernière fête des remparts de Dinan, nous avons pu discuter nous avons eu la chance d’interviewer les reconstituteurs. Ceux qui pratiquent les tournois médiévaux, mais aussi ceux…

Lors de la dernière fête des remparts de Dinan, nous avons pu discuter nous avons eu la chance d’interviewer les reconstituteurs. Ceux qui pratiquent les tournois médiévaux, mais aussi ceux de l’association Leita at Bardagi qui ont remonté la Rance dans un drakkar (pardon, un knörr) reconstitué. Nous avons échangé avec Guillaume, qui nous a présenté leur travail et fait découvrir leur navire, de la proue à la poupe, du mât aux cordages.
Bonne écoute :

Le drakkar de l'association Leita at Bardagi remontant la Rance. Photo de Julien Danielo
L’association Leita at Bardagi remontant la Rance. Photo de Julien Danielo

Merci à Exomène, le pilote du drakkar « Fréquence médiévale »

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : reconstituer les drakkars

Fréquence médiévale : les universitaires dans l’Occident médiéval

Fréquence médiévale explore une institution originale de l’Occident médiéval, l’université, et notamment celle de Paris qui voit le jour au tournant des XIIe et XIIIe siècles. Celle-ci a justement fait…

Gilles de Rome, Le Gouvernement des Princes, réalisé à Paris en 1372 pour le roi Charles V (Besançon, BM, ms. 434, folio 151 verso).
Gilles de Rome, Le Gouvernement des Princes, réalisé à Paris en 1372 pour le roi Charles V (Besançon, BM, ms. 434, folio 151 verso).

Fréquence médiévale explore une institution originale de l’Occident médiéval, l’université, et notamment celle de Paris qui voit le jour au tournant des XIIe et XIIIe siècles. Celle-ci a justement fait l’objet d’un livre récent et passionnant, L’honneur des universitaires au Moyen Âge : étude d’imaginaire social (PUF, 2015), écrit par Antoine Destemberg, maître de conférences à l’université d’Artois qui nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions.

Bonne écoute :

Les deux enluminures qui illustrent la page sont analysées dans le livre d’Antoine Destemberg. Elles montrent la proximité des universitaires parisiens avec les rois de France, en leur servant parfois de conseillers, voire même de maîtres. Ce sera notamment le cas sous règne de Charles V, sous lequel ont été réalisées ces deux images.

Nicole Oresme, Le livre de Ethiques d'Aristote, Paris, vers 1372-1373 (Bruxelles, Bibl. royale Albert 1er, ms. 9505-9506, folio 2 verso)
Nicole Oresme, Le livre de Ethiques d’Aristote, Paris, vers 1372-1373 (Bruxelles, Bibl. royale Albert 1er, ms. 9505-9506, folio 2 verso)

Merci à Exomène pour la technique et le montage.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : les universitaires dans l’Occident médiéval

Type on the field below and hit Enter/Return to search