Catégorie : femme

La sorcière médiévale. Retour sur un mythe cinématographique

La figure de la sorcière est devenue, après la publication du livre de l’historien Jules Michelet La sorcière (1862) l’un des grands mythes associés au Moyen Âge. Il suffit pour…

La figure de la sorcière est devenue, après la publication du livre de l’historien Jules Michelet La sorcière (1862) l’un des grands mythes associés au Moyen Âge. Il suffit pour cela de regarder le premier long-métrage de Walt Disney, Blanche-Neige et les Sept Nains (1937). Pourtant, c’est à partir de la fin du XVe siècle, et surtout aux XVIe et XVIIIe siècles que commencent les grands procès de sorcelleries. Fréquence Médiévale a donc décidé de s’intéresser aux jeteuses de sorts dans le cinéma et la bande dessinée à travers quelques œuvres pour mieux comprendre les ressorts du mythe, en quatre articles disponibles dès aujourd’hui en téléchargement libre et gratuit :

  • Le moine et la sorcière, irréel réalisme, consacré au film Le Moine et la Sorcière (1987) avec Techky Karyo, Christine Boisson, Jean Carmet qui décrit les enquêtes d’un moine dominicain dans un village du XIIIe siècle. Article à lire ici.
  • Belladonna. Michelet au Mont Fuji. Retour sur un OVNI cinématographique, Belladonna (1973), un dessin animé japonais qui propose une adaptation de La sorcière de Jules Michelet et qui brode une mythologie féministe autour des jeteuses de sorts médiévales. Article à lire ici.
  • Jeanne Dark. Celle qui porte la lumière… consacré à la bande dessinée Moi, Jeanne d’Arc (2012) conçue par Valérie Mangin au scénario et Jeanne Puchol au dessin et qui part de l’hypothèse que Jeanne d’Arc était vraiment une sorcière. Article à lire ici.
  • Ajoutons enfin l’interview du médiéviste Jean-Claude Schmitt dont le livre Le saint lévrier (1979) a servi de base au film Le moine et la sorcière. Article à lire ici.
Jeanne_Dark_BD

Pour en savoir plus sur les sorcières au Moyen Âge et à l’époque moderne, nous vous recommandons le livre de Ludovic Viallet, Sorcières ! la Grande chasse, Armand Colin, 2013.
Bonne lecture

William Blanc

Aucun commentaire sur La sorcière médiévale. Retour sur un mythe cinématographique

Fréquence médiévale : histoire des femmes au Moyen Âge

Après avoir consacré des émissions à Marie de France, Mahaut d’Artois ou Christine de Pizan, Fréquence médiévale s’intéresse cette fois plus largement à la condition des femmes durant le Moyen…

Sculpture d'Ute de Naumbourg, cathédrale de Naumbourg (détail), XIIIe siècle. Source : Wikipedia Commons.
Sculpture d’Ute de Naumbourg, cathédrale de Naumbourg (détail), XIIIe siècle. Source : Wikipedia Commons.

Après avoir consacré des émissions à Marie de France, Mahaut d’Artois ou Christine de Pizan, Fréquence médiévale s’intéresse cette fois plus largement à la condition des femmes durant le Moyen âge occidental en compagnie de Didier Lett, professeur d’histoire médiévale à l’université Paris 7, auteur de Hommes et Femmes au Moyen âge, Armand Colin, 2013 et Julie Pilorget, docteure en histoire à l’université Paris 4.

Bonne écoute :

Merci à Exomène pour la technique et montage de l’émission.

William Blanc

4 commentaires sur Fréquence médiévale : histoire des femmes au Moyen Âge

Femmes-chevaliers du Moyen Âge

Des femmes guerrières au Moyen Âge ? Ce n’est pas de la fantasy, mais bel et bien de l’Histoire comme nous l’explique Sophie Cassagnes-Brouquet, professeure d’histoire médiévale à l’université Toulouse-Jean…

La reine Penthésilée "Des cleres et nobles femmes", vers1488, BNF ms. fr. 599, fol. 27 v.
La reine Penthésilée « Des cleres et nobles femmes », vers 1488, BNF ms. fr. 599, fol. 27 v.

Des femmes guerrières au Moyen Âge ? Ce n’est pas de la fantasy, mais bel et bien de l’Histoire comme nous l’explique Sophie Cassagnes-Brouquet, professeure d’histoire médiévale à l’université Toulouse-Jean Jaurès et auteure du livre Chevaleresses, une chevalerie au féminin (Perrin).

William Blanc : Représente-t-on des guerrières dans l’iconographie et les textes littéraires médiévaux.
Sophie Cassagnes-Brouquet : Si les guerrières sont beaucoup moins représentées que les hommes dans l’iconographie médiévale elles n’en sont pas néanmoins absentes. Ce ne sont pas les guerrières de l’époque qui sont figurées à part quelques représentations de Jeanne d’Arc, mais beaucoup plus les figures mythiques ou historiques présentes dans les romans tirés de la Matière antique en particulier les Amazones. Celles-ci se taillent la part du lion dans cette imagerie, accompagnées de quelques autres comme la reine Sémiramis.

WB : La légende des amazones est-elle connue dans le Moyen Âge occidental ?
SCB : En évoquant l’imagerie des Amazones, j’ai déjà presque répondu à cette question. En effet, les Amazones sont très bien connues du Moyen Âge occidental pour ne pas dire omniprésentes dans la littérature, dans les ouvrages d’histoire. Elles sont présentes dans le premier roman écrit en langue française le roman de Troie de Benoît de Sainte-Maure au milieu du XIIe siècle. Loin de la tradition antique, elles apparaissent au Moyen Âge sous les traits flatteurs de preuses, de reines célibataires et vertueuses, redoutant le contact des hommes.

WB : Au-delà de l’exemple exceptionnel de Jeanne d’Arc, existe-t-il des cas de femmes combattant comme des chevaliers ? Vous montrez, dans un article passionnant, que si certains théologiens acceptent le fait que certaines femmes puissent être chef de guerre, c’est sous le coup de conditions extraordinaires.
SCB : Jeanne d’Arc ne fut pas la seule chevaleresse. Du XIIe au XVe siècle, des femmes de l’aristocratie, en France, Écosse, Espagne et Italie ont pris les armes pour défendre leur château ou leur lignage. Cette participation des femmes à la guerre est effectivement liée à des circonstances extraordinaires, captivité ou mort du mari et n’est pas une règle, mais elle n’est pas toujours considérée comme un scandale, à condition bien entendu que la femme combatte pour la bonne cause.

WB : Vous parlez de chevaleresses, mais existe-t-il des femmes de conditions plus modestes qui prennent, elles aussi, les armes. Prenons par exemple le cas de Jeanne Hachette à Beauvais ?
SCB : Pour la guerre comme pour tout autre sujet, il est plus difficile à l’historien d’approcher la vie des femmes du peuple que celles de l’aristocratie. Cependant, les chroniques évoquent la participation de femmes à la défense de leurs villes comme Barbastro en Aragon défendue par ses habitantes en l’absence de leurs maris face à l’ennemi musulman, certaines femmes parties pour la croisade participent également aux combats en Terre Sainte ou dans les Pays Baltes, et bien sûr les femmes de Beauvais contre les armées de Charles le Téméraire.

WB : Les films médiévalistes, notamment dans la fantasy, ont tendance à montrer de plus en plus de femmes guerrières. Pensons à Eowyn et à Arwen dans l’adaptation du Seigneur des Anneaux ou à Brienne of Tarth dans la série Game of Thrones. Pensez-vous que ces représentations aient une source médiévales ?
SCB : Ces représentations des guerrières de l’heroic fantasy sont évidemment très exagérées. Cependant, dans les sociétés pré-chrétiennes, celtiques et vikings, il est possible que quelques femmes aient participé régulièrement à des combats. Cependant, ces personnages sont présentés par des sources littéraires, poèmes, sagas, écrits bien des siècles après les évènements qu’elles décrivent. Les femmes guerrières y sont rares et plutôt décrites comme des exceptions.

Propos recueillis par William Blanc

Aucun commentaire sur Femmes-chevaliers du Moyen Âge

Fréquence médiévale : Marie de France, poétesse du XIIe siècle

Après l’émission sur Christine de Pizan, nous consacrons une autre émission sur une auteure médiévale, Marie de France. Personnage énigmatique, active durant la seconde moitié du XIIe siècle, auteure de…

Après l’émission sur Christine de Pizan, nous consacrons une autre émission sur une auteure médiévale, Marie de France. Personnage énigmatique, active durant la seconde moitié du XIIe siècle, auteure de douze « Lais » (texte courtois) comme celui fascinant du Bisclavret où il est question de lycanthropie, nous avons souhaité en savoir plus en compagnie de Viviane Griveau-Genest, docteure en littérature médiévale et membre du groupe Questes qui a participé à l’excellent livre Le Bathyscaphe d’Alexandre (Vendémiaire, 2018).

Merci à Exomène, le roi des lais électroniques, pour le montage !

En couverture : Enluminure réalisée entre 1285-1292 représentant Marie de France, Paris, BnF, Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 3142, folio 256.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : Marie de France, poétesse du XIIe siècle

Fréquence Médiévale : Mahaut d’Artois, une femme de pouvoir

Mahaut d’Artois (1270-1329). La plupart d’entre nous s’en souviennent sans doute sous les traits de l’actrice Hélène Duc qui l’a interprétée lors de la première adaptation télévisée (1972) de la…

Mahaut d’Artois (1270-1329). La plupart d’entre nous s’en souviennent sans doute sous les traits de l’actrice Hélène Duc qui l’a interprétée lors de la première adaptation télévisée (1972) de la série de roman de Maurice Druon, Les Rois Maudits (1955-1960). Mais qui est la femme qui se cache derrière l’intrigante acariâtre des romans ? Pour en savoir plus, Fréquence Médiévale a le plaisir de recevoir l’historienne Christelle Balouzat-Loubet, maîtresse de conférences à l’Université de Lorraine, qui vient d’écrire une très belle biographie consacrée à Mahaut d’Artois publiée par les éditions Perrin.

Bonne écoute :

Merci, pour le montage, à l’Artésien de cœur Exomène, toujours fidèle au poste.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence Médiévale : Mahaut d’Artois, une femme de pouvoir

Fréquence médiévale : Christine de Pizan, femme de lettre du Moyen âge

Personnage fascinant, Christine de Pizan (1364-1430) est considérée comme la première écrivaine de langue française ayant vécu de sa plume. Pour découvrir l’œuvre prolifique de cette autrice née à Venise,…

Personnage fascinant, Christine de Pizan (1364-1430) est considérée comme la première écrivaine de langue française ayant vécu de sa plume. Pour découvrir l’œuvre prolifique de cette autrice née à Venise, nous avons eu le plaisir de recevoir Sarah Delale qui lui a récemment consacré une thèse.
Bonne écoute

Merci à Exomène, notre Père Blaise rien qu’à nous, pour le montage.

William Blanc

Aucun commentaire sur Fréquence médiévale : Christine de Pizan, femme de lettre du Moyen âge

Type on the field below and hit Enter/Return to search